Détox ou intox ? / L’apple monodiète passée au grill

A la fin de l’hiver, tu te sens gras comme un cochon, gonflé comme un poisson-lune, boudiné dans ton jean, saturé de vin-fromage à raclette, fatigué dès le réveil, enrhumé depuis des semaines ? Alors cet article purificateur va te plaire. J’ai expérimenté sur mon petit organisme la monodiète alimentaire, aka l’ingurgitation d’un seul et même aliment détoxifiant pendant quelques jours. Véritable formule miracle pour détoxifier son organisme, ou intox marketing mêlant spiritualisme et nutrition : la monodiète passe sur le grill !

La promesse de la cure détox monoalimentaire : faire le grand nettoyage, décrasser ton intestin de toutes les cochonneries qui s’y sont agglutinées ces derniers jours-mois-années. Permettre à ton corps une défragmentation salutaire, un reboot régénérant, alléger ton ventre et ton esprit pour regagner en énergie et immunité. Certains comparent cela à un jeun, en moins contraignant car tu peux continuer à manger. C’est en tout cas une cure bien moins drastique qu’un  véritable jeun de 10 jours avec eau, bouillon de légumes et/ou randonnée dans les Pyrénées.

Concrètement, le fait de consommer un seul aliment riche en antioxydants, fibres, minéraux et pauvre en calories pendant quelques jours permettrait à tout le reste de l’organisme de faire le ménage : l’intestin se mettrait au repos (un seul aliment à digérer),  le foie se nettoierait, les reins et le sang se purifiraient. Sur son blog Naturalistic, Johanne décrit d’ailleurs très bien son amour des cures détox.

Je te recommande d’ailleurs l’écoute de cette émission d’Ali Rebeihi où un naturopathe, un gastro-entérologue et un acupuncteur racontent la petite vie bactérienne qui se trame à l’intérieur de toi et ô combien il est important d’en prendre soin, à travers notamment une cure détox.

A contrario, plusieurs scientifiques et médecins comme la nutritionniste Audrey Cyr ne sont pas du tout convaincus par l’impact bénéfique de la monodiète : drastique, faisant uniquement perdre de l’eau (ce qui épuiserait les reins), fatiguant l’organisme (avec pour conséquence l’altération des capacités naturelles de détoxification : un comble pour une cure détox !), elle ne vaudrait pas une alimentation équilibrée au quotidien.

On constaterait également un effet rebond post cure dans certains cas, c’est à dire une prise de poids après la diète car le corps sous-alimenté va chercher à restocker ce qu’on lui a retiré. Surtout, les bienfaits des cures détox sur l’organisme n’ont absolument pas été démontrés par le corps médical. La notoriété de ces cures repose essentiellement sur les témoignages d’orthorexiques (les puritains du manger sain) qui décrivent leur regain d’énergie, leur plus belle peau, un regain de sentiments positifs, une clarté intellectuelle, une meilleure harmonie entre leur corps et leur esprit… Des éléments pas faciles à mesurer, donc.

Pour autant, naturopathes et médecins s’accordant sur le fait qu’une durée courte de cure (1 à 3 jours) ne pouvait pas être nocive, j’ai donc décidé de me lancer, sans objectif de timing précis, mais juste l’envie d’essayer une mise au vert interne.

Expérience à mener en écoutant Wax Tailor / Alien in my belly

Choisir son mono-aliment

La mono-diète consiste donc à éliminer les déchets de son organisme et le mettre en pause en consommant un seul et même aliment pendant 1, 2 ou 3 jours. A l’automne, le raisin antioxydant est tout indiqué. Le reste de l’année, certains conseillent le riz complet, la banane, la carotte ou la pomme. Mon choix s’est tout naturellement porté sur la pomme avec une petite idée gourmande derrière la tête : pouvoir la préparer de différentes manières  (crue, compote, au four, en chips, râpée, en jus…) afin de varier mon alimentation de diète et éviter la monotonie dans les quelques jours qu’allait durer mon expérience.

Du fait de sa richesse en pectine (fibres), anti-oxydants (les soldats qui luttent contre le vieillissement cellulaire), sels minéraux et vitamines, la pomme est un aliment qui te veut du bien et donc tout à fait approprié pour notre cure détox.

Afin d’éviter de faire une monocure de pesticides (les pommes faisant partie du top 10 des fruits les plus traités), j’ai fait petit tour dans mon magasin bio pour faire le plein de pommes diverses.

Quand est-ce que je m’y colle ?

Commencer une monodiète un week end de bamboula ou pendant une semaine de déplacement où les restaurants vont s’enchaîner n’est pas vraiment judicieux. Mieux vaut s’y coller un week end ou en vacances, quand tu auras quelques jours pour prendre justement soin de toi : bouquiner, roupiller, buller… L’organisme va se mettre en pause pendant ce quelques jours, on évitera donc les cessions de sport intenses.

Combien de temps ?

Pour une première cure, 1 journée permettrait déjà de faire du bien à son petit corps. Dans l’idéal, réaliser cette cure pendant 2 à 3 jours (ce qui correspondrait à la durée de vie de cellules intestinales) permettrait de retrouver avec un intestin tout neuf ! Cependant, il ne faudrait pas dépasser 3 jours de diète pour éviter toute carence,  les apports en calories et nutriments étant très pauvres.

Je mange comment ?

La quantité d’aliments n’est pas limitée, l’idée est de s’écouter, de manger des petites quantités régulièrement, quand on en éprouve le besoin. Avec une cure au raisin, la minute papillon recommande une petite collation toutes les 2 ou 3 heures, soit 5 ou 6 mini repas dans la journée. Pour ma part j’ai alterné compote, pomme crue, pomme au four selon mon appétit, sans vraiment compter. Tu trouveras plus bas quelques idées de recettes à base de pomme (et uniquement de pomme pour rompre joyeusement la monotonie de ta cure détox.

Qu’est-ce que je bois ?

Question hydratation, faire le plein d’eau de source, tisanes, d’eau infusée à température ambiante, le thé vert en petite quantité, avec au minimum 1L par jour pour bien aider l’organisme à faire le ménage. L’alcool, le café ou autre sodas sont à proscrire et un fumeur évitera au maximum la cigarette ces jours-là.

Et après ?

Juste après une monodiète détoxifiante, on supprimera la raclette ou la pinte de bière. L’idéal est de réintroduire tout doucement de bons aliments dans ce tube digestif tout propre : des légumes, des fruits, des céréales. En commençant par exemple avec un Miam ô fruits le lendemain matin. Pour profiter au maximum de tous les effets de cette cure, mieux vaut attendre 3 jours après la fin de la monodiète avant de réintroduire des aliments difficiles à digérer comme des protéines carnées et les légumineuses.

Bilan ?

Satisfaction d’avoir eu le dessus sur ses habitudes alimentaires, fierté d’avoir pris soin de soi pendant quelques jours, amusement à ingérer de la pomme sous toutes ses formes en redécouvrant ses subtiles saveurs (la sous-alimentation aiguise les sens !), ventre plat et véritable sensation de légèreté : voici les premiers bénéfices de l’apple monocure détox au bout d’une journée. Les jours d’après-cure, le rapport à la nourriture est très sain : on prend le temps d’écouter son appétit, de préparer des assiettes saines, de prendre en considération ce qu’on apprête à glisser dans son tube digestif, de mastiquer, d’apprécier les textures et saveurs.

raw

Dans les inconvénients notoires, il faut noter l’apparition potentielle d’un mal de crâne assez carabiné au 2ème jour, d’une activité abdominale inhabituelle (avec parfois l’impression qu’un alien se cache dans ton tube digestif) et d’une grande fatigue intellectuelle. Clairement, ce n’est pas le week end de ta cure détox que tu vas rédiger un roman, apprendre l’italien ou comprendre un film de David Lynch.

Et c’est là où on peut se poser la question du bénéfice santé : si mon corps, auquel je tente justement de me reconnecter au travers de cette cure, envoie des signes d’alerte du type migraine, fatigue ou difficulté à se concentrer, est-ce que cette cure lui fait tant de bien que cela ? Pour ma part j’ai arrêté l’ingurgitation unique de pommes au bout d’1,5 jours de diète non pas par manque de volonté mais en estimant tout simplement que j’avais déjà atteint un bon stade de « pureté corporelle ». Plusieurs témoignages indiquent d’ailleurs que dans le cas d’une première cure, une durée d’une journée est tout à fait appropriée. Un organisme ayant déjà expérimenté la monodiète serait du coup plus à même de supporter 2 ou 3 jours de cure. Au final s’autoriser un temps de pause alimentaire 1 ou 2 fois par an, que ce soit par le jeun ou la mono-diète, permet bien ce reboot souhaité après les agapes des fêtes ou une soirée trop arrosée.

Et toi lecteur, as-tu déjà expérimenté la monodiète sur ton organisme ? Quels ont été les effets indésirables et positifs ?

LES RECETTES POM’DETOX

CHIPS DE POMME BY JULIETTE

Des petits chips qui croquent sous la dent, avec une incroyable saveur de pomme ultra-concentrée, extrêmement addictifs, le tout fait en 2 temps, 3 mouvements. C’est sûr, je referai ces chips avec gourmandise pour mes prochains apéros et snacks, avec de la pommes, de la betterave, de la carotte ou de la patate douce !

Laver une pomme et retirer le trognon à l’aide d’un vide-pomme. Trancher la pomme en lamelles de 2mm d’épaisseur environ et déposer les tranches sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé, en une seule couche, sans les superposer. Enfourner pour 1h30 à 120°C en retournant les tranches de pomme à mi-cuisson. Au bout d’1h30, sortir une chip du four : si elle durcit, c’est que les chips sont prêtes, sinon laisser encore cuire quelques minutes.

NB : Juliette précise bien que ces chips ne se conservent pas, elles ont tendance à ramollir. A consommer donc dans la journée, ou bien à intégrer plus tard dans un granola, une salade de fruits, etc.

JUS DE POMMES FRAIS

lovelyluckyfactory_jusdepomme_1THE recette. Prendre des pommes bio, les laver, retirer le trognon à l’aide d’un vide-pomme, les couper en 4 et glisser les morceaux dans la centrifugeuse. Boire.

NB : les vitamines étant très sensibles à la lumière, à la chaleur et à l’oxygène de l’air, on boit son jus juste après l’avoir pressé pour en retirer le maximum de bénéfices.

POMMES AU FOUR VANILLE & GINGEMBRE

lovelyluckyfactory_pommeaufour_1

D’après une recette simplissime de Papilles & Pupilles. La vanille ou le gingembre infusent subtilement la chair de la pomme qui cuit à l’étouffée dans sa peau.

Utiliser des pommes à cuire mais qui se tiennent (pour plus d’infos sur les variété de pommes et leur usage en cuisine, voir  la page dédiée de Ô délices) telles que des Canada grises. Laver les pommes et couper un chapeau de 0,5cm environ. Ôter le cœur avec un vide pommes, garder 1 cm du bas du trognon pour reboucher le trou tout juste fait, et placer les pommes dans un plat allant au four. Placer 1/4 de gousse vanille ou 1 tranche de gingembre dans l’orifice de la pomme, remettre le chapeau, percer la peau des pommes de quelques coups de fourchette, verser quelques cuillères à soupe d’eau dans le plat et enfourner 35-40min à 170°C. Laisser refroidir 10min à la sortie du four et dévorer encore tiède.

COMPOTE DE POMMES

Laver les pommes, ôter le cœur avec un vide pommes, les éplucher, les couper en gros morceaux et les mettre dans une casserole avec un fond d’eau, sur feu moyen, et laisser cuire à couvert 20min en mélangeant de temps en temps. Déguster tiède ou froid.

EAU INFUSÉE AU GINGEMBRE, CITRON ET POMME

Laver une petite pomme, un pouce de gingembre et 1/2 citron bio. Eplucher le gingembre et le couper en tranches fines, le placer au fond d’une cruche et l’écrabouiller avec un pilon. Ajouter de l’eau de source, les tranches de pomme et de citron jusqu’à remplir la cruche, mélanger et laisser macérer 2h. Au bout de ce temps, l’eau est prête à boire : avant de te servir, mélange l’eau infusée avec une spatule.

STARRING :

  • nappe en papier peint imitation marbre 4murs
  • cruche années 50 chinée chez Emmaüs (savais-tu qu’Emmaüs avait un e-shop maintenant ?!)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s