La psychologie des origamis / Guirlande Freudienne

TITLE GUIRLANDE

Un atelier d’origamis est un parfait remède en cas de besoin urgent de sérénité. Bien moins cher qu’un psy, il ne requiert que peu de matériel (du papier, de la patience et des mains) et permet de concentrer son attention pour se vider la tête. Bref, au lieu de prendre un Lexomil, de se retourner le cerveau pour savoir si l’on a complètement réglé son complexe d’Œdipe ou si telle réaction est due à un trouble psycho-affectif, mieux vaut s’apaiser à coups de pliages en papier. Car l’origami est neutre. Il t’écoute penser. Ne juge pas. Bref, tu peux être sincère avec un origami. Laisser tes pensées voguer pour mieux les ranger pendant que tu le confectionnes. Et une fois l’origami réalisé de tes blanches mains, la satisfaction de la réussite t’envahit et tu te retrouves en harmonie. Aussi bien qu’un bon psy, c’est  ce que je disais !

GRUE SALONIl existe des tas d’origamis les plus farfelus et complexes les uns que les autres. L’idée étant de ne pas perdre ses nerfs sur un pliage casse-tête, mon préféré reste la grue. Déjà parce que réaliser des oiseaux en papier est beau et poétique. Mais aussi plein de symbolique (la grue est gage de bonne fortune et longévité dans la culture asiatique). Et surtout parce que je maîtrise le pliage.

Je trouve qu’offrir un origami en forme de grue à quelqu’un est un très beau signe de bienveillance. En installer chez soi est source de bonnes ondes.

En bref, faire des origamis, d’autant plus en forme de grue, ça a des tas d’avantages.Alors si toi aussi tu veux retrouver l’harmonie et la sérénité, dans ton esprit et chez toi, suis le guide ! Lire la suite

Publicités