Saint Michel, moules et chouchen / Échappée bretonne

BRITANY-31

Port d’Erquy – Côtes d’Armor

Echappée normando-bretonne, même. Cap à l’Ouest pour les intimes.

Car tandis que certains voyaient leur peau littéralement fondre sous la chaleur caniculaire du mois d’août, d’autres s’en ont allés là bas, sur la péninsule bretonne et  la côte normande, où la douce brise caresse délicatement les joues et le soleil dore l’épiderme sans la carboniser. Douce Bretagne. Paisible Normandie. Merci de nous avoir aussi tendrement accueillis. Car oui, il est possible de baigner plus que ses orteils dans la mer Celtique sans virer bleu (parole de frileuse). De passer une semaine en Bretagne sans apercevoir la moindre goutte de pluie (merci bonne étoile, merci météo, merci cul-bordé-de-nouilles). D’avoir besoin de crème solaire pour éviter de rougir en se promenant le long des eaux turquoises au port. De danser sur de la musique électro en bord de plage où de voir des vieilles pierres se révéler sous d’incroyables jeux de lumière. D’être totalement dépaysé et charmé en dormant dans une roulotte à deux pas du Mont Saint Michel, dans une chambre avec vue imprenable sur les hauteurs du Havre (merci H. & L. pour ce ravissant bon plan), dans une cabane perchée à 7 mètres dans un chêne. Scrolle-voir par ici pour aimer la Bretagne et la Normandie autant que nous les avons aimées.

Step #1 : LA MER

Une petite envie de jet-set à la normande, les effluves de Calvados et la curiosité de comprendre le pourquoi de l’attrait de Deauville-Trouville nous ont motivés à faire un détour sur ces plages ponctuées de parasols colorés. Charme désuet au rendez-vous. En profiter au passage pour admirer le flot de badauds, les habitués bien installés sur leurs transats et les retraités amoureux. S’installer confortablement, à 2km de là, au pied des superbes villas de la plage de Trouville et apprécier la finesse du sable en écoutant le flot de vagues. Ne pas hésiter à aller voir l’envers du décor, de l’autre côté de la baie, au Havre, pour vibrer au son des cornes de brumes des paquebots et admirer l’architecture rectiligne et bétonnée de cette cité hors du temps. En profiter pour gober quelques huîtres.

BRITANY-16

Parasols – Deauville plage

Lire la suite

Publicités

Lousiane part I : New Orleans

nola-22-6.jpgCommençons par le début : la prononciation.

Nous avons eu droit à un petite leçon de la chose par Isaac, un jazzman qui ne supportait plus d’entendre les touristes mal prononcer le nom de sa ville de cœur. Les vrais, ceux qui savent, disent [Niou Owlennnss]. Et surtout pas à la française [Niouw Orrli-ann-ss]. Parce que des touristes, il y en a pléthore à NOLA. Des américains qui débarquent pour faire la bamboula dans le énième bar à cocktails ou strip-tease de la Bourbon Street. Des européens venus découvrir l’ancienne colonie française en tour operator. Des français…. tellement de français ! Alors pour échapper un peu à la machine à touristes et découvrir les mille et uns visages de cette ville qui bouillonne : prends ton temps. Minimum 4 jours. Sors vite du French Quarter. Enfourche un vélo. Voici nos recommandations pour aimer New Orleans autant que nous avons eu la chance de l’aimer.

NOLA

Lire la suite

Escapade au pays de la bière, des moules, des frites et du vélo

ZEELANDE_JUILLET 2017_1-56On reprend les bonnes habitudes estivales en fuyant les zones bondées de touristes pour des régions aux températures plus clémentes. Viens, je t’emmène passer quelques jours en Zélande dans le sud-ouest des Pays Bas, te goinfrer de moules et de bière en écoutant le bruit des vagues, le néerlandais chantant, tout en sentant le vent de la mer s’engouffrer dans tes cheveux ! Pense simplement à prendre un bon ciré et des baskets étanches en plus de ton maillot de bain, et tout ira bien.

Et qu’écoute-t-on quand on a le nez iodé, les joues fouettées par la brise et le ventre plein de fruits de mer ? La nonchalance cuivrée de ces belges de Balthazar of course (et si la mélancolie balthazarienne te donne le spleen, tu peux te rabattre sur d’autres recommandations belges) .

Lire la suite

Fantômes, vieilles pierres et pintes de bières / 5 jours à Edinburgh

p1110477-copie

Passer ton été à  te faire cuire sur une plage surpeuplée ça n’est pas ton truc ?  Tu aimes la bière, le tartan et les roux ? Alors viens passer tes vacances d’été en Écosse ! Ici, pas besoin d’écran total ou de tongs, le parapluie  et les baskets suffisent. La concentration de monuments historique au mètre carré te donnera des torticolis, les locaux ultra-accueillant et festifs te feront goûter d’improbables bières et spécialités, l’activité culturelle estivale te fera complètement oublier les épisodes pluvieux.  Petit tour d’horizon des activités sympa à faire dans la capitale écossaise au mois d’août.

BALADE DANS OLD TOWN

Dominant la ville, perché sur son piton rocheux, l’impressionnante citadelle du Castle Rock rappelle l’histoire guerrière et militaire de la ville, les rivalités Ecosse-Angleterre, et donne un ton très médiéval à la ville.  Entre nous, la visite du château coûte un bras et ne vaut pas vraiment le détour, à moins que tu adores les bains de foules touristiques, sois un fan inconditionnel des joyaux de la couronne, tiennes à te rendre au mémorial de la seconde guerre mondiale ou envisages de croiser le fantôme de Marie Stuart. Au moment où nous l’avons visité, le musée du château présentait une exposition intéressante sur le lien entre l’Écosse et l’armée ce qui nous a permis d’amortir un peu le prix du billet.

img_9871-copieLa ville s’articule autour du château, avec d’un côté Old town, la vieille ville médiévale, et de l’autre New town, la ville moderne construite au XVIIIè siècle. Old town est très vallonnée, les façades typiques sont préservées, les rues sont reliées par des passages voûtés (les « closes ») et escaliers où il est réjouissant de s’aventurer, les façades polychromes des échoppes tranchent avec les briques des bâtisses anciennes. Un quartier extrêmement charmant qui regorge de pubs, boutiques vintage et échoppes en tous genres. Cet article détaille bien tous les recoins et points d’intérêts principaux d’Old town.

p1110340-copie

conan

img_9866-copiedirty-dicks_3

Lire la suite

Paris deco tour / Les bonnes adresses shopping à Paris

L’avantage à Paris, c’est qu’il y a absolument tout ce qu’on peut chercher en terme de décoration ou shopping, rassemblé dans à peine quelques kilomètres carrés. Le bonheur pour les excités de la carte bleue ou les shoppeurs difficiles en quête de nouveauté, de choses rares et belles. Voici donc ma modeste sélection d’adresses déco cool, surprenantes, retenues parce la sélection de produits, la présentation ou l’ambiance m’ont séduite. Pour te faciliter la vie, je les ai classées par arrondissement. N’étant pas une paparazzi lors de mes excursions parisiennes, je n’ai pas systématiquement pris de photos, et ai choisi pour illustrer chacun des lieux des photos glanées ici et là (les crédits photos sont précisés), qui représentent le mieux les lieux tels que je les ai vus.

LE SHOPPING SOLIDAIRE CHEZ MERCI

Un immense concept store solidaire et écolo, résolument bourgeois-bohème, situé au fond d’une très jolie cour pavée. Sur 3 niveaux, on trouve une sélection éclectique, maline, raffinée et avant-gardiste de meubles, articles de décoration, art de la table, carterie, bijoux artisanaux, cosmétiques clean (Aesop), linge de lit, vêtements de jeunes créateurs, et d’autres articles exclusifs issus de la collaboration de Merci avec des marques… Lire la suite