Détox ou intox ? / L’apple monodiète passée au grill

A la fin de l’hiver, tu te sens gras comme un cochon, gonflé comme un poisson-lune, boudiné dans ton jean, saturé de vin-fromage à raclette, fatigué dès le réveil, enrhumé depuis des semaines ? Alors cet article purificateur va te plaire. J’ai expérimenté sur mon petit organisme la monodiète alimentaire, aka l’ingurgitation d’un seul et même aliment détoxifiant pendant quelques jours. Véritable formule miracle pour détoxifier son organisme, ou intox marketing mêlant spiritualisme et nutrition : la monodiète passe sur le grill !

La promesse de la cure détox monoalimentaire : faire le grand nettoyage, décrasser ton intestin de toutes les cochonneries qui s’y sont agglutinées ces derniers jours-mois-années. Permettre à ton corps une défragmentation salutaire, un reboot régénérant, alléger ton ventre et ton esprit pour regagner en énergie et immunité. Certains comparent cela à un jeun, en moins contraignant car tu peux continuer à manger. C’est en tout cas une cure bien moins drastique qu’un  véritable jeun de 10 jours avec eau, bouillon de légumes et/ou randonnée dans les Pyrénées.

Concrètement, le fait de consommer un seul aliment riche en antioxydants, fibres, minéraux et pauvre en calories pendant quelques jours permettrait à tout le reste de l’organisme de faire le ménage : l’intestin se mettrait au repos (un seul aliment à digérer),  le foie se nettoierait, les reins et le sang se purifiraient. Sur son blog Naturalistic, Johanne décrit d’ailleurs très bien son amour des cures détox.

Je te recommande d’ailleurs l’écoute de cette émission d’Ali Rebeihi où un naturopathe, un gastro-entérologue et un acupuncteur racontent la petite vie bactérienne qui se trame à l’intérieur de toi et ô combien il est important d’en prendre soin, à travers notamment une cure détox.

A contrario, plusieurs scientifiques et médecins comme la nutritionniste Audrey Cyr ne sont pas du tout convaincus par l’impact bénéfique de la monodiète : drastique, faisant uniquement perdre de l’eau (ce qui épuiserait les reins), fatiguant l’organisme (avec pour conséquence l’altération des capacités naturelles de détoxification : un comble pour une cure détox !), elle ne vaudrait pas une alimentation équilibrée au quotidien.

On constaterait également un effet rebond post cure dans certains cas, c’est à dire une prise de poids après la diète car le corps sous-alimenté va chercher à restocker ce qu’on lui a retiré. Surtout, les bienfaits des cures détox sur l’organisme n’ont absolument pas été démontrés par le corps médical. La notoriété de ces cures repose essentiellement sur les témoignages d’orthorexiques (les puritains du manger sain) qui décrivent leur regain d’énergie, leur plus belle peau, un regain de sentiments positifs, une clarté intellectuelle, une meilleure harmonie entre leur corps et leur esprit… Des éléments pas faciles à mesurer, donc.

Pour autant, naturopathes et médecins s’accordant sur le fait qu’une durée courte de cure (1 à 3 jours) ne pouvait pas être nocive, j’ai donc décidé de me lancer, sans objectif de timing précis, mais juste l’envie d’essayer une mise au vert interne.

Expérience à mener en écoutant Wax Tailor / Alien in my belly

Lire la suite

Publicités