La dichotomie du clafoutis

A la veille de l’automne, garde le moral et booste ton apport en vitamines en continuant de dévorer des fruits ! Voici LE dessert fast & easy  à réaliser 3 tours de mains. Et puisqu’à la mi-saison on est toujours mi-figue mi-raisin, voici deux clafoutis fruités aux antipodes l’un de l’autre. Parce qu’en plein blues automnal tu n’as pas besoin de contraintes, tu peux choisir la recette moelleuse ou la plus ferme. Tu peux manger ton clafoutis tiède ou froid. Le préparer avec des fruits dénoyautés ou pas. Avec des fruits d’été ou d’automne. Frais ou congelés. Avec du lait végétal ou de la  crème fraîche. Fais comme tu as envie et comment ton frigo le permet. Le plus important étant que ces petites douceurs te fassent oublier ton indécision entre détester la fin de l’été et adorer l’arrivée de l’automne, te remettent au diapason de ton cycle circadien et te permettent d’oublier le raccourcissement des jours.

arch

LE CLAFOUTIS-FLAN

clafoutis_3

D’après la recette de Mamounette  ❤

LISTE DES COURSES :

  • 500g de cerises avec leurs queues
  • 3 œufs
  • 100g de sucre
  • 100g de farine
  • 150g de lait végétal ou de crème fraîche liquide
  • 1 bonne cuillère à soupe de kirsch

Pendant que le four préchauffe à 180°C, battre les œufs avec le sucre pour obtenir un mélange mousseux. Ajouter la farine, la crème, le kirsch. Verser environ 1 cuillère à café de pâte dans des moules à muffins et enfourner 4 min. Si tes moules ne sont pas antiadhérents (j’utilise la Rolls Royce des moules à muffins donc n’ai pas besoin de graisser), penser à les beurrer avant de les remplir jusqu’au 3/4. Cette technique de cuisson en 2 temps évitera aux fruits de sombrer au fond de ton clafoutis. Au bout de ce temps, sortir le plat du four et caler les cerises entières (avec noyaux et queues) sur l’appareil, puis verser l’autre moitié de la pâte. Enfourner à nouveau  20/25min en surveillant. Laisser refroidir un peu, démouler et saupoudrer de sucre glace.

clafoutis_2

STARRING : 

 

LE MOELLISSIME CLAFOUTIS-GÂTEAU

claf_3

D’après une recette de Mercotte.

*Pause culture*

A l’attention des puristes limousins et auvernats du clafoutis : pardon parce que j’ai fauté. Un clafoutis sans cerise, ça n’est plus vraiment un clafoutis, mais plutôt une flaugnarde / flognarde.

LISTE DES COURSES :

  • 65g de poudre d’amande
  • 75g de cassonade
  • 10g de maïzena
  • 1 œuf entier + un jaune
  • 65 g de lait de coco (ou tout autre lait végétal)
  • une belle poignée de myrtilles
  • 3 pêches plates coupées en quartiers
  • un peu d’huile de coco et 1 cuillère à soupe de cassonade pour le moule
  • sucre glace pour la présentation

Pendant que le four préchauffe à 180°, fouettez l’œuf, le jaune et le sucre et le sucre ensemble. Ajouter le lait de coco, la maïzena et la poudre d’amande. Ne pas trop mélanger.  Graisser le moule et saupoudrer la cuillère de cassonade dedans. Verser le quart de la pâte dans le moule et enfournez pendant 10min pour faire un « tapis de pâte » qui empêchera aux fruits de tomber au fond du plat. Au bout de ce temps, sortir le plat du four et disposer les morceaux de fruits sur l’appareil, puis verser l’autre moitié de la pâte. Enfourner à nouveau  20/25min en surveillant. Laisser tiédir,  saupoudrer de sucre glace et dévorer goulûment.

claf_2

claf_4

STARRING :

Publicités

2 réflexions sur “La dichotomie du clafoutis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s