Christmas time / Les petits beurres de Noël aux allures de rennes

BREDELE-4Point d’avent sans petits gâteaux de Noël par ici. Ce serait un peu comme un biker sans tatouage, une licorne sans arc-en-ciel ou les Spice Girls sans Gerry : ça laisserait trop de vide.

Mais comme le temps manque un peu, on se concentre sur les basiques, ou plutôt LE basique : le  butterbredele, aka le petit gâteau au beurre en alsacien. Le classique, mais aussi le plus croquant-gourmand. L’incontournable. Parce que gourmandise pressée peut aussi rimer avec fainéantise, on se ruera vers la facilité en suivant cette succulente recette alsacienne tout sauf vegan. Mais pas n’importe quelle recette. Il s’agit de la merveilleuse recette que je dévorai petite dans les boîtes cachées sous le lit. Meilleure que celle du Bredelbuch’ (merci Marie-Jeanne !). Et parce qu’on sait quand même rire de nos traditions désuètes et qu’on avait tout sauf envie de sortir par ce dimanche neigeux,  on s’est amusés à les affubler d’un look de renne (merci à Anne Sophie pour cette poilante idée). Nous voilà avec toute une armée de cervidés plus ou moins bien exécutés, sagement parqués dans une boîte hermétique pour les 2 prochaines semaines. Pour ceux qui n’ont ni la patience ni l’envie de jouer à dessiner des bois, l’option dorure à l’œuf est tout à fait possible.

A cuisiner en écoutant Depeche Mode :

La recette pour une cinquantaine de sablés (tout dépend de la taille de tes emporte-pièces). NB : La tête de cerf géant vient de chez Flying Tiger.

LA LISTE DES COURSES
  • 500g de farine
  • 250g de sucre
  • 250g de beurre à température ambiante
  • 8 jaunes d’œufs (si, si, 8)
  • 1 œuf pour dorer OU du sucre glace + un blanc d’oeuf  + de la poudre de cacao non sucré en poudre + du colorant rouge
LA RECETTE (compter une nuit de repos pour la pâte)

Mélanger le beurre coupé en gros morceaux avec le sucre dans un grand saladier ou au robot mixeur. Puis ajouter les jaunes d’œufs et la farine progressivement. Former une boule, filmer et placer au réfrigérateur pour 3h minimum (idéal = 1 nuit).

Après ce temps de repos, préchauffer le four à 190°C. Travailler la pâte sur le plan de travail fariné et l’étaler sur 3-4mm d’épaisseur à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Découper des formes à l’emporte pièce, et déposer les cookies-to-be sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé, en les espaçant un peu. L’astuce de la factory : si tu réalises des formes de gâteaux diverses, rassemble les mêmes forme sur la même plaque car ces gâteaux auront le même temps de cuissons. A ce moment, si tu n’as pas l’intention de dessiner des bois en chocolat sur tes sablés, tu peux simplement les dorer à l’œuf (battre l’œuf à la fourchette et dorer chaque petit four à l’aide d’un pinceau alimentaire). Sinon, enfourne tel quel, on causera déco plus tard.
Enfourner pour 8min : les petits fours doivent être dorés sur les bords et clairs au centre. Le temps de cuisson varie selon la taille des gâteaux et de l’épaisseur de la pâte : ne pas hésiter à réduire un peu la durée de cuisson et surveiller derrière la porte de son four pour éviter de cramer toute une fournée.

Quand les petits fours sont cuits, les déposer délicatement sur une grille jusqu’à complet refroidissement. Vient alors le moment de la décoration pour ceux qui veulent donner un look Ikea à leurs gâteaux.

Pour préparer le glaçage, mélanger à l’aide d’un petit fouet 1 blanc d’œuf avec du sucre glace (je ne pèse jamais : j’y vais progressivement pour obtenir une bonne texture, ni trop épaisse, ni trop liquide. Féérie cake l’explique très bien ici si tu n’es pas très à l’aise avec le sujet). Verser la moitié  dans un autre petit bol et ajouter du colorant rouge (en poudre ou en gel) et une pincée de poudre de cacao pour obtenir un joli rouge homogène. Filmer le glaçage avec du film alimentaire (filmer au contact) jusqu’à utilisation pour éviter que le glaçage ne sèche. Mélanger le reste du mélange sucre-œuf avec de la poudre de cacao non sucré jusqu’à obtenir une jolie teinte chocolat. Filmer au contact également. Ensuite, c’est comme tu es le plus à l’aise : pour faire les points (ex : le nez et les boules des sapins) je trouve que la douille avec canule fine est le plus pratique, et que le cure-dents ou le couteau est le meilleur outil pour les bois. Maintenant, je recommande de faire des essais et de s’amuser.

Une fois les décorations réalisées et que les rennes ont pris vie, aisser sécher quelques heures puis stocker dans une boîte métallique hermétique jusqu’à 3 semaines.

BREDELE-3BREDELE-2

D’autres recettes de gâteaux de Noël de la factory accessibles ici (utile pour utiliser les jaunes d’œufs restants).lovelyluckyfactory_bredele_1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s