Bette-y-boop / Cake au bettes, zaatar et pecorino / Pesto de persil et cajou / Salade de radis

CAKE DESSUS

La bette. Alias la blette. A ne pas confondre avec une belette. Un truc de grand-mère. Une plante potagère qui n’a pas franchement de goût, et surtout pas le vent en poupe quand tu as 8 ans et que ta grand mère essaie de solder son stock du potager en en cuisinant à toutes les sauces. En même temps avec un nom pareil, cette pauvre bette commençait mal dans la vie. Je me suis  sentie investie d’une mission de sauvegarde de son espèce  en passant devant l’étal du marché. On va réussir à faire quelque chose de toi ma bonne bette, et te rendre un peu plus sexy, c’est promis. La bette/blette est une variété de betterave dont les feuilles son comestibles, avec un goût  assez proche de l’épinard. Sa texture est voisine à celle du fenouil ou du céleri branche. Quelque chose d’assez neutre donc. J’avais déjà lu plusieurs recette levantines qui utilisaient de la bette. Il fallait donc l’exploiter à bon escient, la réveiller, lui donner des compagnons pour qu’elle puisse exprimer pleinement son potentiel. J’ai choisi mon ami le Zaatar (un mélange d’épices qu’on trouve en épicerie orientale : thym, origan, sarriette, sésame, sumac…) et du fromage italien, pour constituer un cake méditerranéen végétarien. Le résultat : un cake moelleux, tout doux, qui se tient bien, les morceaux de blettes assurent l’humidité, le fromage et le zaatar le relèvent subtilement. Et puisqu’on on a démarré dans le thème levantin entre la blette et le zaatar (la blette est régulièrement utilisée dans la cuisine libanaise ou juive), allons-y à fond ! Ce sera un cake à la farine de pois chiches et de petit épeautre (gluten free donc). Pour apporter un peu de caractère à notre bonne bette, ce sera un pesto de cajou et persil. Et pour avoir quelque chose de croquant sous la dent pour équilibrer cette assiette estivale, une salade de radis.

A noter qu’il existe toute une palette de couleurs de blettes (des rouges, des jaunes, des orangées). Il est donc fort possible qu’on recommence à s’amuser d’ici peu si une botte colorée croise mon chemin.
Prêt à faire révéler le sex-appeal de ta botte de bette ? C’est par ici.

Marilyn

Liste des courses
  • 1 botte de blettes
  • 3 oignons rouges
  • 3 cuillères à soupe de Zaatar
  • 3 œufs
  • 150g de farine (75g de farine de pois chiche + 75g de farine de petit épeautre)
  • 1 sachet de levure chimique
  • 8 cL d’huile végétale
  • 12 cL de lait (lait de soja)
  • 50 g de pécorino rapé
  • 50 g de scarmoza coupée en petits morceaux (ou de mozzarella)
  • 1 botte de radis roses (ou un grand radis noir épluché) (ou  radis blanc d’ailleurs)
  • 1 bouquet de persil
  • 75g de noix de cajou
  • 1 gousse d’ail
  • huile d’olive
  • fleur de sel, poivre
ÉTAPE 1 : LA CUISSON DES BLETTES

Laver et sécher les blettes, éplucher les oignons. Émincer le tout : les blettes en tronçons de 0,5cm de large pour les côtes ; 1cm de large pour les feuilles ; les oignons en fines rondelles. Commencer par faire rissoler les oignons dans une grande casserole avec une cuillère à soupe d’huile. Remuer régulièrement et au bout de 5min, ajouter les blettes et faire suer le tout dans une grande marmite pendant 20min [ndlr : faire revenir à couvert, à feu doux, pour évacuer l’humidité et faire rendre ses sucs]. Au bout de ce temps, ajouter 1 bonne cuillère à soupe de Zaatar, mélanger une dernière fois, éteindre le feu et réserver.

BLETTES

ÉTAPE 2 : LE CAKE

Pendant que le four préchauffe à 180°C, mélanger les farines, la levure chimique et les œufs. Ajouter l’huile et le lait, bien battre pour obtenir un pâte homogène. Ajouter le pécorino râpé, la scarmoza coupée en petits morceaux, 1 bonne cuillère à soupe de zaatar. Inutile de saler : le fromage et le zaatar feront le boulot. Ajouter les blettes, mélanger, puis verser la pâte dans un moule à cake huilé et fariné.
Enfourner pour 35-40min. Laisser tranquillement refroidir.

ÉTAPE 3 : LE PESTO PERSIL-CAJOU

Mixer les noix de cajou avec le persil, une dizaine de cuillères à soupe d’huile d’olive, une petite cuillère à café de fleur de sel, une gousse d’ail dégermée.  Réserver.

1.PESTO

ÉTAPE 4 : LA SALADE DE RADIS

Laver et équeuter les radis, les couper en tranches fines. Placer dans un saladier et arroser d’un filet d’huile d’olive et ajouter une pincée de fleur de sel. Réserver au frais.

ÉTAPE 5 : À TABLE !

Dresser sur de jolies assiettes une tranche de cake aux blettes, une cuillère de pesto, et un peu de salade de radis. Tes blettes sont tout à coup beaucoup plus sexy, non ?

CAKE PERSPECTIVE

STARRING :
Publicités

4 réflexions sur “Bette-y-boop / Cake au bettes, zaatar et pecorino / Pesto de persil et cajou / Salade de radis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s